À propos

Biographie

Née en 1960, Chantal Proulx est une peintre autodidacte de Montréal, Québec, Canada. C’est d’abord sa mère, professeure d’arts plastiques, qui l’initie à l’art et lui fait découvrir le dessin, la peinture et les peintres classiques. À l’adolescence, Chantal Proulx s’engoue pour les lignes de Miró, les formes de Malevich, et les couleurs de Kandinsky qui l’inspirent encore aujourd’hui. Durant ses études supérieures, elle opte pour les sciences, mais garde un intérêt pour les arts.

Maintenant professeure de biologie au cégep,  elle a ajouté à sa palette de compétences l’illustration vectorielle et l’animation 2D. Ses dessins scientifiques sont utilisés un peu partout à travers le monde, sur des sites Internet de formation universitaire, dans des mémoires de maîtrise et de doctorat, et dans des publications imprimées (France). Elle collabore également avec une maison d’édition québécoise pour créer du matériel didactique animé.

Depuis une dizaine d’années, la peinture prend de plus en plus de place dans la vie de Chantal Proulx.

Sa formation universitaire en biologie lui a fait découvrir un monde infini de formes, de couleurs et de textures, de l’infiniment petit à l’immensément grand. Aujourd’hui, la nature l’inspire et elle tente de  transposer toute la splendeur et la diversité du monde vivant dans les œuvres qu’elle crée.

L’art libère son imagination et ajoute un complément à la rigueur de la biologie.

Démarche artistique

Chantal Proulx affectionne l’abstrait, le minimalisme et l’impressionnisme.

Les tableaux abstraits de Chantal Proulx prennent toujours vie de la même façon. Les couleurs acryliques ou à l’huile sont d’abord utilisées pour elles-mêmes, sans retenue, parce qu’elles transposent l’émotion du moment. L’intuition guide la main et libère les gestes spontanés. Couche après couche, des formes et des textures s’imposent. Elle utilise parfois des pochoirs qu’elle conçoit elle-même afin de créer des textures intéressantes. Le tableau se construit petit à petit. Elle masque alors certaines parties du tableau pour mieux en faire ressortir d’autres, puis ajoute des détails. De cette combinaison de spontanéité et d’organisation naissent des œuvres uniques que le contemplateur est invité, dans un premier temps, à embrasser d’un regard englobant, et, dans un second temps, à détailler de près.

Les œuvres minimalistes de Chantal Proulx sont élaborées dans une recherche d’équilibre entre les formes et les couleurs. Une première forme dicte la suite du tableau. C’est le centre de gravité autour duquel elle ajoute lignes et formes complémentaires. La palette de couleur limitée inclut toujours le noir ou le gris.

Quant aux œuvres de style impressionniste, c’est au couteau que Chantal Proulx les réalise, en appliquant généreusement l’huile et en laissant les couleurs se mélanger naturellement directement sur la toile. Les formes ainsi simplifiées se rapprochent de l’abstrait, et laissent place à l’imagination du spectateur.